Nouvelles en bref

Saint-Hyacinthe Technopole confirme la hausse des grands indicateurs économiques locaux

Bilan économique annuel 2017

Des niveaux d’investissements fortement en hausse dans les secteurs industriel et commercial, un important taux de création d’emplois dans nos entreprises, des records de mise en chantier et une industrie du tourisme d’affaires qui amorce sa relance, telles sont les grandes lignes du bilan économique annuel présenté aujourd’hui par Saint-Hyacinthe Technopole devant une centaine d’entrepreneurs et de représentants socio-économiques et politiques de la région.

D’abord, au niveau manufacturier, après quelques années plus timides d’investissements, le secteur industriel a rebondi en atteignant pratiquement sa moyenne des 7 dernières années. Ainsi, c’est 157,7 millions de dollars en investissements qui ont été réalisés en 2017 par les industries du territoire, une augmentation importante de 36 % par rapport à l’année précédente. Bien que la vaste majorité de ces investissements soit rattachée à des projets d’expansion industrielle, il faut noter l’implantation à Saint-Hyacinthe de six nouvelles entreprises ayant des activités de transformation manufacturière. L’ensemble de ces projets a permis la création de 546 nouveaux emplois à temps plein, une donnée en croissance de 16 % par rapport à l’année 2016.

Puis, pour une deuxième année consécutive, l’ardeur du secteur commercial se manifeste par un niveau d’investissements hors du commun à Saint-Hyacinthe. En atteignant pas moins de 38,2 millions de dollars, cet indicateur confirme une importante transformation du noyau commercial maskoutain en 2017 amorcée notamment sous l’impulsion des investissements municipaux pour la construction du nouveau centre de congrès. Les investissements commerciaux privés en immobilisation ont donc crû de 51 % par rapport à l’année précédente et dépassé le niveau record historique atteint en 2009. Le territoire de Saint-Hyacinthe a vu 253 projets d’investissements se réaliser. Le bilan commercial du territoire de la ville de Saint-Hyacinthe s’établit donc à 1 526 entreprises de commerce et de services. Celles-ci représentent des emplois estimés globalement à 19 256.

Finalement, toujours privé d’infrastructures de congrès et d’un nombre suffisant d’établissements hôteliers pour recevoir ses participants, le total des congrès et événements d’affaires à Saint-Hyacinthe, qui s’est établi à 14 en 2017, demeure similaire aux années antérieures. Les dépenses directes liées à ce genre d’activité se maintiennent dans le creux historique atteint depuis 2014 avec une valeur d’un peu plus de 362 000 $. Heureusement, l’ouverture du Centre de congrès à la mi-novembre a marqué officiellement la reprise du tourisme d’affaires à Saint-Hyacinthe.

En matière de tourisme d’agrément, 50 % des attraits et événements de Saint-Hyacinthe et sa région ont enregistré des hausses d’achalandage au cours de la saison touristique estivale. Il semble donc que les efforts importants qui ont été consacrés à la promotion de Saint-Hyacinthe à l’extérieur de la région aient porté fruit. Le secteur hôtelier de la région a enregistré, pour une 4e année consécutive, une hausse de son taux d’occupation moyen qui se situe à 71,2 % pour 2017, bien au-delà de la moyenne québécoise qui est de 60 % pour la même période.

 Les interventions de Saint-Hyacinthe Technopole en hausse

L’étendue des services de Saint-Hyacinthe Technopole aura donc permis, en 2017, de faciliter la concrétisation de nombreux investissements et la création de plusieurs nouveaux emplois à Saint-Hyacinthe. En cours d’année, les membres de son équipe sont intervenus dans plus de 248 projets pouvant avoir un impact sur l’économie locale. Ces interventions ont été réalisées en support à des projets de croissance de commerces et d’industries locales, mais aussi auprès de sociétés étrangères dans le cadre de ses activités de prospection visant à attirer de nouvelles entreprises à Saint-Hyacinthe.

« Au terme de la première année d’application de son plan stratégique 2017-2019, Saint-Hyacinthe Technopole atteint déjà plusieurs des cibles ambitieuses qu’elle s’est fixées pour cette période. L’effet combiné de ses interventions, des décisions des autorités municipales, de la reprise économique nationale et du fort niveau d’audace et de dynamisme de notre noyau d’affaires local aura permis à la plupart de nos indicateurs économiques d’atteindre des niveaux à la hausse et ce, dans chacun de nos trois secteurs d’intervention », a précisé le directeur général de l’organisme, M. André Barnabé.

Annonce de nouveaux investissements dans la Cité de la biotechnologie

Saint-Hyacinthe Technopole a également profité de cet événement pour présenter les détails de trois importants projets d’investissements qui seront réalisés dans le pavillon Édouard-Brochu, un motel industriel dont elle est propriétaire au cœur de la Cité de la biotechnologie agroalimentaire, vétérinaire et agroenvironnementale. Ainsi, trois entreprises, Industrie Gastronomique Cascajares, Jus DOSE et Biovet, investiront au total plus de 4 M$ pour agrandir les installations et leur capacité de production.

Afin de permettre la concrétisation de ces projets, Saint-Hyacinthe Technopole investira elle-même un peu plus de 1,6 M$ dans son bâtiment de l’avenue Beaudry, dont la plus grande partie servira à la construction de deux annexes d’une superficie totale de 10 000 pieds carrés. Au terme de la réalisation de ces projets, la totalité des espaces de ce complexe seront occupés par huit entreprises locataires œuvrant dans le secteur agroalimentaire ou vétérinaire.

« Les perspectives demeurent donc fort encourageantes et motivantes pour notre organisation. Cela est d’autant plus vrai qu’après trois ans d’activité, les entrepreneurs sont de plus en plus nombreux à solliciter nos services et l’expertise des membres de notre équipe. La crédibilité de Saint-Hyacinthe Technopole est assise sur des bases solides et le lien de confiance est bien établi avec le milieu d’affaires et nos partenaires, qui lui reconnaissent le statut de porte d’entrée locale pour tout projet d’implantation, de démarrage ou de développement d’entreprise à Saint-Hyacinthe », a conclu le président de Saint-Hyacinthe Technopole, M. Bernard Forget.

Source:  Saint-Hyacinthe Technopole

Hausse de 29 % des investissements dans le secteur manufacturier

Saint-Hyacinthe, le 17 avril 2018 –

En 2017, 183 projets d’investissements de nature manufacturière se sont concrétisés sur l’ensemble du territoire de la MRC des Maskoutains, ce qui a donné lieu à des investissements totalisant 195 M$. Il s’agit d’une hausse de 44 M$ par rapport à 2016, soit 29 % de plus. C’est ce qu’ont annoncé Charles Fillion, directeur associé à la MRC des Maskoutains et André Barnabé, directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, lors d’un point de presse conjoint.

« Le vent d’optimisme exprimé l’an dernier par les dirigeants s’est matérialisé par une forte hausse des investissements industriels. Les entreprises de la région ont réalisé plus de projets et créé 207 emplois nets. L’importance stratégique du secteur de biotechnologie et agroalimentaire pour le développement économique régional est encore une fois ressortie clairement. Ces entreprises ont investi 47 M$ de plus qu’en 2016 » s’est réjoui Charles Fillion, qui dirige l’équipe de développement économique à la MRC (DEM).

Les investissements dans le secteur biotechnologie et agroalimentaire ont atteint plus de 142 M$ en 2017. Ils représentent 73 % de tous les investissements sur le territoire. En termes d’investissements, ce secteur est suivi en importance par ceux du meuble et du bois (12 %) et de la chimie et du plastique (6 %). 

Par ailleurs, le secteur biotechnologie et agroalimentaire a créé la moitié des nouveaux emplois manufacturiers en cours d’année, soit 411 emplois sur 815 (50 %). Les secteurs du meuble et bois et machineries et équipements ont respectivement créé 130 (16 %) et 106 (13 %) nouveaux emplois.

157,7 M$ d’investissements à Saint-Hyacinthe

Avec une importante augmentation de plus de 42 M$ des investissements manufacturiers, le territoire de la ville de Saint-Hyacinthe a pesé fort sur l’augmentation de cet indicateur économique. C’est un total de 157,7 M$ d’investissements qui a été enregistré dans les limites de la ville centre, soit 81 % de l’ensemble de ceux-ci. Les 117 projets réalisés à Saint-Hyacinthe ont permis la création de 546 nouveaux emplois manufacturiers, un nombre en croissance de 17 % par rapport à 2016.

« À Saint-Hyacinthe Technopole, nous sommes très satisfaits du portrait positif du secteur industriel que nous a permis de dresser la tournée annuelle des entreprises. Nous sommes d’autant plus fiers que notre organisation et les membres de son équipe ont joué un rôle actif dans la plupart des principaux investissements manufacturiers recensés sur le territoire. Ce résultat confirme l’attractivité soutenue de Saint-Hyacinthe pour la concrétisation de projets d’envergure. Ainsi, Saint-Hyacinthe demeure un centre industriel très important qui affiche une concentration d’emplois manufacturiers largement au-delà de son poids démographique », a ajouté le directeur général de Saint-Hyacinthe Technopole, André Barnabé.

Plus de 37 M$ investis dans les municipalités rurales de la MRC des Maskoutains

Les entreprises manufacturières des 16 municipalités rurales situées en périphérie de la ville centre ont investi près de 37 M$ en 2017, ce qui représente une augmentation de 2,5 millions de dollars et 19 % des investissements manufacturiers de la MRC. Près de 87 % de ces investissements se sont réalisés au sein des municipalités de Saint-Pie pour 16 M$, Saint-Damase pour 6,2 M$, Saint-Dominique pour 6 M$ et Saint-Simon pour 4 M$. Rappelons que ce bilan économique a été réalisé grâce aux données recueillies par voie de questionnaire auprès de 350 entreprises manufacturières de la grande région de Saint-Hyacinthe. Cette opération a été menée en collaboration par Saint-Hyacinthe Technopole et DEM. Les deux équipes de travail ont réalisé plus de 200 rencontres sur le terrain avec des dirigeants d’industries dans les 17 municipalités du territoire de la MRC. Sommaire des investissements et des emplois 2017 2016 Projets d’investissements manufacturiers 183 166 Montant des investissements 195 M$ 151 M$ Emplois créés 815 602 Gain net d’emploi 207 321 Nombre d’entreprises manufacturières 350 334 Nombre d’emplois dans le secteur manufacturier

Source : MRC des Maskoutains

Lancement d’un vaste programme de formation pour outiller le noyau commercial maskoutain

Les différents intervenants locaux liés au développement du secteur commercial ont uni leurs efforts afin d’aider les commerçants maskoutains à s’adapter et tirer profit des nouvelles opportunités et pratiques d’affaires. Ainsi, Saint-Hyacinthe Technopole, la SDC centre-ville, les Galeries St-Hyacinthe, la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe, Parcours Formation et Espace Carrière ont procédé au lancement d’un vaste programme de formation destiné aux commerçants de la grande région de Saint-Hyacinthe.

De janvier à mars prochain, une série d’activités de formation couvriront autant de thématiques importantes dans l’environnement d’affaires commercial actuel. Celles-ci permettront aux participants de mettre, au bénéfice de leurs commerces, des compétences en matière de marketing web, de commerce numérique, de techniques de vente et d’approche générationnelle, notamment. Une formation sera également consacrée aux opportunités d’affaires en lien avec l’ouverture du nouveau Centre de congrès de Saint-Hyacinthe.

« Notre objectif est qu’en participant à ces formations, nos commerçants aient en mains des outils supplémentaires qui pourront générer des résultats concrets pour leurs affaires et leur établissement. Nous avons apporté une attention particulière aux questions liées au virage numérique, une réalité face à laquelle notre noyau commercial n’a d’autre choix que d’être préparé », a affirmé le directeur du développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole, Claude Rainville. 

À cet effet, une des formations portera sur le marketing web et les médias sociaux. Celle-ci est organisée dans le cadre d’un déjeuner-conférence de l’Aile jeunesse de la Chambre de commerce de la grande région de Saint-Hyacinthe qui aura lieu le 20 février prochain. Les inscriptions peuvent se faire dès maintenant sur le site Internet de la Chambre de commerce à l’adresse chambrecommerce.ca. Des frais d’inscription sont demandés pour cette activité seulement.

Une deuxième activité sur la révolution numérique sera présentée le 27 février au Centre de congrès de Saint-Hyacinthe, à l’occasion d’un déjeuner-conférence offert gratuitement aux commerçants par Détail Québec, comité sectoriel de main-d’œuvre du commerce de détail. Livrée par André Gagné, fondateur de SWAT Factory et l’un des experts québécois les plus reconnus en digital et e-commerce, cette conférence traitera des façons d’améliorer l’expérience client et les ventes par l’utilisation du web et des nouvelles technologies. Stéphanie Vennes du Conseil québécois du commerce du détail, présentera également un programme d’accompagnement visant la migration des détaillants vers la vente en ligne transactionnelle.

« Nous avons un défi à relever en tant que commerçants. Nous devons anticiper et initier des transformations majeures dans notre offre de service pour demeurer concurrentiels.  Pour nous tous, répondre aux attentes des consommateurs d’aujourd’hui est un défi en soi, et la série de formations que nous proposerons aux participants favorisera le développement de stratégies gagnantes pour l’avenir », a souligné Simon Cusson, directeur de la SDC centre-ville.

« L’ouverture du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe et du Sheraton Saint-Hyacinthe Hotel ramènera dans notre belle région la clientèle de congrès, ce qui aura un impact majeur auprès des détaillants et restaurateurs maskoutains. Le programme de formation proposé par Passion Détail permettra aux commerçants et aux employés de bien se préparer à accueillir cette clientèle et lui faire vivre une expérience magasinage hors du commun », a ajouté quant à lui André Brochu, directeur général des Galeries St-Hyacinthe.

Ce calendrier de formations s’inscrit dans le cadre du volet formation du programme Passion Détail 2018. Les détails sur chacune des formations sont disponibles sur le site Internet de Saint-Hyacinthe Technopole à l’adresse st-hyacinthetechnopole.com. À l’exception du dîner-conférence du 20 février, l’ensemble de ces activités sont gratuites.

Communiqué de Saint-Hyacinthe Technopole

Des voix s’unissent pour remercier les Maskoutains

Des gens venus d’ailleurs choisissent Saint-Hyacinthe pour s’enraciner

 

Une soixantaine de personnes sont venues entendre les témoignages de personnes immigrantes dans le cadre de l’évènement La Voix de la réussite, tenu à Espace carrière le 26 octobre dernier. Émilienne, Sabrina, Yardjouma, Dwin, Johana et Jung Karen, tous ont fait le choix d’immigrer au Québec et ont choisi Saint-Hyacinthe comme terre d’accueil.

 

Leurs témoignages ont mis en lumière des parcours bien différents pour chacun, mais tous empreints d’un profond désir commun de se bâtir ici une vie meilleure pour eux et leur famille. Touchants et vibrants de vérité, ils ont relaté les hauts et les bas de leur intégration à cette nouvelle vie. Des cheminements souvent difficiles où la résilience, la détermination et l’espoir ont été nécessaires pour ne pas baisser les bras, pour continuer d’y croire et d’avancer.

 

Pour parvenir à s’enraciner, ils ont pu compter, dès leur arrivée en sol maskoutain, sur le soutien d’un réseau riche d’expertise et de cœur qu’ils n’ont pas manqué de remercier. En plus d’exprimer leur gratitude envers les professionnels d’Espace carrière, d’Emploi-Québec, de la Maison de la Famille des Maskoutains, de la Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, du Cégep de Saint‑Hyacinthe et plusieurs autres, ils se sont dits reconnaissants envers leur employeur et envers toute la communauté maskoutaine. Comme quoi, l’intégration durable des nouveaux arrivants, c’est l’affaire de tous!

 

Espace carrière contribue à l’intégration sociale et économique des citoyens qui requièrent ses services, en les accompagnant dans leurs projets d’emploi, de formation ou d’entrepreneuriat. Expert de la main-d’œuvre et de la diversité sous toutes ses formes, Espace carrière intervient également auprès des employeurs afin de les soutenir dans leurs défis de ressources humaines et de favoriser une intégration durable de leurs travailleurs.

 

Dans le cadre des services offerts aux personnes immigrantes, une attention particulière est accordée au développement d’un réseau, à l’exploration du marché du travail régional, aux démarches d’évaluation comparative des études et à la découverte de la culture québécoise.

Toutes les nouvelles

Infolettre Nota bene