Comment va votre e-réputation?

Qui a pu résister à l’appel de partager un état d’esprit, une opinion ou encore une image humoristique au sujet de la pandémie sur les réseaux sociaux? On ne peut que le constater, c’est un moyen de communication omniprésent en cette ère du numérique.

Saviez-vous que chaque publication et commentaire que vous publiez sur les réseaux sociaux façonnent votre réputation? C’est ce qu’on appelle la e-réputation et en prendre soin peut être gagnant.

Vrai ou faux? Les publications sur les réseaux sociaux sont de l’ordre de la vie privée. Faux! Les réseaux sociaux sont considérés comme étant des espaces publics et ce faisant, diffuser des publications sur l’un des médias, c’est renoncer à une portion de sa vie privée. D’ailleurs, souvenez-vous de l’adage qui dit : « Les paroles s’envolent, mais les écrits restent. » Et c’est particulièrement vrai sur Internet.

Réfléchissez à votre dernière publication! Seriez-vous prêt à en parler au micro au Centre Bell bondé de gens? C’est un peu l’effet que peut produire chacune de nos publications considérant qu’un nombre incalculable de lecteurs pourraient y avoir accès.

45 %, selon une étude par Isparta, c’est le pourcentage d’employeurs qui fouillent sur le Net à la recherche d’informations concernant leurs candidats. Si vous êtes en recherche d’emploi, il y a donc fort à parier que vos réseaux sociaux seront visités par les futurs employeurs et le contenu auquel ils auront accès pourrait influencer leurs décisions quant à votre candidature. Je vous entends dire « et la liberté d’expression elle? ». Bien sûr que vous pouvez vous exprimer, mais à quel point assumez-vous votre publication et les conséquences qui peuvent en découler? Si vous êtes prêt à le dire au Centre Bell, êtes-vous prêt à endosser les impacts, si dans cette foule, votre employeur de rêve s’y trouve?

Je vous donne un exemple. Si je suis conseillère en environnement et que ma photo de profil c’est moi dans une voiture de type Hummer, il y a fort à parier que l’incohérence de mon profil versus mes aspirations professionnelles me joue de vilains tours. Peu importe la raison de cette photo, vue hors contexte, l’employeur pourrait avoir un préjugé défavorable envers ma candidature et ne pas poursuivre le processus avec moi.

De plus, saviez-vous qu’en tant qu’employé vous avez un devoir de loyauté envers votre employeur? Cela signifie que l’employeur doit avoir confiance en vous que ce soit au travail ou à l’extérieur de celui-ci. Faire circuler sur les réseaux sociaux des informations fausses, confidentielles ou qui peuvent nuire à la réputation de l’entreprise est considéré comme étant déloyal. Si vous blasphémez sur les réseaux sociaux contre les décisions prises par votre employeur, les conséquences pourraient aller d’un simple avertissement jusqu’au congédiement, selon la gravité du geste.

Peut-être qu’en lisant l’article vous vous dites qu’un ménage de vos publications s’impose? Voici des pistes de réflexion pour bien le faire :

  1. Ouvrez votre moteur de recherche préféré, tapez-y votre nom et observez ce qui apparaît à votre sujet dans les onglets « Tous », « Vidéos » et « Image ». Vous pourriez être surpris! Il est malheureusement difficile de faire disparaître une information non souhaitable, mais savoir qu’elle existe est déjà énorme.
  2. Assurez-vous que vos profils et leur contenu soient cohérents avec l’image professionnelle et personnelle que vous souhaitez dégager.
  3. Pour contribuer à un environnement numérique plus sain, chacun de nous devrait se donner comme mission d’être en tout temps respectueux dans ses publications et commentaires, peu importe à qui ils s’adressent et dans quel contexte.
  4. Demandez-vous si, vu hors contexte, le contenu pourrait être mal interprété.
  5. Révisez vos paramètres de confidentialité.

En somme, tâchez d’assumer pleinement chaque publication et commentaire, soyez respectueux en toutes circonstances et tentez d’être cohérent entre vos objectifs professionnels et vos profils.

Alors, comment se porte votre e-réputation?

Mélanie Durocher
Conseillère en développement professionnel
450 771-4500, poste 249
[email protected]

©2021 Espace carrière. Tous droits réservés. Voyou — Performance créative | Agence de publicité