Espace sourire

Eh! bien oui! Ça y est! Je me lance dans la rédaction de ce traité sur la recherche d’emploi avec, pourquoi pas, un brin d’humour. Certains me diront que je suis fou… mais au fond, ce sont eux qui ne le sont pas assez. En tant que professionnel du domaine, je vous partagerai quelques réflexions et expériences de mon cru dans le simple but de vous divertir. Dois-je vous faire l’éloge de la bonne humeur, du rire et de l’humour en ces temps difficiles? Dois-je vous rappeler l’importance de canaliser le stress et la pression vers un exutoire sain pour l’esprit? Dois-je continuer à vous poser des questions tout en vous suggérant les réponses? Sur ce, je poursuis, sur ces 3 points!

  1. Les offres d’emploi :

C’est bien connu, la plupart des employeurs cherchent de jeunes diplômés possédant 35 ans d’expérience, parlant couramment le lamantin. Mais ne vous inquiétez pas, vous avez vos chances! De toute façon, s’inquiéter c’est comme une chaise berçante, ça passe le temps, mais ça ne mène nulle part. J’ai détecté une véritable dichotomie dans l’écriture des offres d’emploi :

  • Soit, on connaît tout dans les moindres détails au sujet de l’entreprise, de l’employeur, du poste, du signe astrologique du chat de Suzanne (l’adjointe administrative)

ou

  • Soit, tout est mystérieux et semble confidentiel. Dans ce cas, c’est pratiquement : « Hé! toi, Psitt… Viens ici!… On a un peut-être un travail pour toi… Ce que tu auras à faire c’est… des choses… ou d’autres choses… tout dépendamment du poste. C’est peut-être payant… ou pas. Ça t’intéresse? »
  1. Les tests de présélection en ligne :

Ces tests sont bourrés de non-sens, jetons-y un coup d’œil, histoire de rigoler un peu! :

Q : Devrais-je vous engager? (Hum!… laissez-moi y penser!…)

Q : Sur une échelle de 1 à 10, quelle est la durée de l’éternité?

Q : Êtes-vous capable de répondre « oui » à cette question? (C’est une question piège. Faites attention!)

Q : Un client se présente à vous et vous informe d’emblée de la météo, quels autres sujets allez-vous aborder? A) La politique –  B) La religion – C) Le prestige qu’apporte le mot « dichotomie » dans un texte.

  1. L’entrevue de sélection :

Je suis toujours très fier de trouver les réponses parfaites à toutes les questions des employeurs. Le seul ennui, c’est qu’elles me viennent dans ma voiture, 15 minutes après l’entrevue. Lors d’une entrevue, un employeur m’a demandé si j’avais de l’expérience. Je lui ai répliqué : « Oh! oui, c’est la 15e entrevue que je passe ce mois-ci! » Étrange… d’ailleurs, j’attends toujours de ses nouvelles!

Durant une autre entrevue, je me suis versé un verre d’eau en le faisant déborder. L’employeur m’a alors demandé si j’étais nerveux. En soutenant son regard, je lui ai répondu : « Pas du tout, je me donne toujours à 110 % dans ce que j’entreprends. »

Ce texte, vous l’aurez compris, ne vous donnera pas un emploi, mais aura peut-être atteint son objectif en vous faisant sourire. Ce sourire ne vous donnera pas un emploi, mais peut vous ouvrir des portes. L’ouverture de ces portes ne vous donnera pas un emploi, mais peut vous faire rencontrer des gens. Ces rencontres ne vous donneront pas un emploi, mais… bon, je crois avoir assez étiré le concept. (Je tiens à remercier la fonction copier-coller; sans quoi ce gag aurait été interminable… quoique…)

Alors, prenez donc le temps de sourire, rire, vous dérider afin de vous changer les idées, c’est important! Chez Espace carrière, une équipe de 35 professionnels qualifiés vous attend, mais, avant tout, 35 êtres humains parfaitement imparfaits. Comme vous?

Espace carrière, fier d’être humain depuis 1991. (Avant, on n’était pas des robots… nous n’existions tout simplement pas!)

Ah oui! J’oubliais! Vous pouvez toujours me contacter… nous pourrons expérimenter ensemble la « bonne humeur! ».

Joël Delisle
Conseiller en développement professionnel
Espace carrière
450 771-4500, poste 245
[email protected]

©2021 Espace carrière. Tous droits réservés. Voyou — Performance créative | Agence de publicité