L’entrevue au temps du COVID-19

La nouvelle est tombée. Le gouvernement ordonne la fermeture complète de tous les lieux publics, centres commerciaux, salons de coiffure, etc.  

Pour certains, c’est l’étau qui se resserre et pour d’autres, c’est au contraire le sentiment d’être de plus en plus en sécurité qui se manifeste. Mais alors, comment effectuer une entrevue efficace durant cette période tourmentée? Je vous le dis d’emblée, votre capacité d’adaptation va être sollicitée à son maximum!  

J’entends (virtuellement, il faut bien respecter la distanciation sociale) certains d’entre vous me dire que cela va être compliqué de se mettre en mode recherche d’emploi. L’anxiété a gagné bon nombre d’entre nous. À cela s’ajoute la perte récente ou existante de votre emploi. Les comptes à payer, les enfants à garder, les sorties interdites... Je m’emporte!  

Il y a de l’espoir, mais comme je vous l’ai précédemment dit, de l’espoir avec adaptation. Alors, mon premier conseil est l’utilisation de votre GBS, c’est-à-dire votre Gros Bon Sens.

Allons-y maintenant pour les « trucs » disponibles actuellement : 

  • Vous avez vos enfants à temps plein chez vous et vous souhaitez effectuer un appel téléphonique auprès d’un employeur, planifiez-le. Vous avez sûrement des moments plus libres dans une journée, ou une pièce pour vous isoler tranquillement. Faites un appel ou envoyez un courriel pour proposer un rendez-vous téléphonique à l’employeur potentiel. Permettez-vous de lui expliquer votre situation. Vous n’êtes pas seul à la vivre.  
  • Préparez-vous, préparez-vous, préparez-vous… Je me transforme en directeur de la santé publique, monsieur Horacio Arruda. Les questions d’entrevues ne changeront pas. Si vous n’avez pas eu la chance de faire la rencontre de votre conseiller en développement professionnel avant la crise du COVID19, n’hésitez pas à le contacter afin qu’il puisse vous conseiller efficacement. Vous n’avez pas de conseiller en emploi? Il n’est pas trop tard pour en trouver un! Ils offrent actuellement des rencontres téléphoniques et virtuelles pour vous aider.
  • Préparez-vous à faire face à des entrevues en ligne. Qu’est-ce que cela signifie? Qu’il se peut que vous deviez passer une entrevue par le biais de Skype, FaceTime ou Zoom par exemple. Si tel est le cas, plusieurs points seront à vérifier : avez-vous accès à un endroit neutre chez vous? De grâce, évitez votre chambre à coucher. Prenez le temps de vérifier ce qui va être visible par votre caméra lors de l’entrevue. Surveillez aussi votre habillement. Imaginez que vous deviez vous lever et que vous portiez votre plus beau bas de pyjama. Je vous laisse deviner la suite.
  • Vérifiez votre Wi-Fi. Est-ce que votre connexion va arrêter ou ralentir? Allez donc découvrir quelles plateformes de communication par vidéoconférence existent. Et pourquoi ne pas essayer d’en faire préalablement l’utilisation avec des amis ou votre conseiller en développement professionnel?
  • Lors de votre entrevue, posez des questions sur ce qui va se passer en cas d’interruption. Votre maîtrise des outils technologiques peut être un plus pour votre future embauche! 
  • Dernier point : soyez vous-même! L’effet d’une entrevue par vidéoconférence crée un sentiment d’éloignement. Cela peut être déstabilisant à la première utilisation. Restez dynamique et souriez. Ne vous regardez pas dans le petit écran et même si l’envie est grande. Concentrez-vous sur la personne qui est en ligne lors de l’entrevue. Fermez tout ce qui pourrait vous déranger, comme votre cellulaire, les applications sur votre ordinateur, etc. Utilisez votre humour en cas de dérangement. La porte qui s’ouvre, fiston qui rentre précipitamment dans votre pièce, le chien qui jappe, etc. N’hésitez pas à en rire, finalement vous êtes chez vous et le recruteur va utiliser ce qu’il voit de vous pour analyser votre capacité d’adaptation. En passant, l’entrevue téléphonique n’échappe pas non plus aux mêmes règles.  

Pour terminer, nous devons tous nous adapter. Autant pour l’interlocuteur qui vous fait passer l’entrevue que vous-même durant celle-ci. À aucun moment, une crise d’une telle envergure n’a été envisagée par qui que ce soit. Il est vrai que cela bouscule notre quotidien et chamboule nos vies, mais j’ai le goût de vous dire que «tout va bien aller». Cette petite phrase rassembleuse est partout en ce moment. Nous continuons tous à être présents pour vous servir, vous écouter, vous aider, vous conseiller, et ce, même si nous ne savons pas comment se porteront l’économie et le marché de l’emploi à la sortie de la crise. 

Nous serons là. 

©2020 Espace carrière. Tous droits réservés. Voyou — Performance créative | Agence de publicité