Mon « X » me fuit

Connaissez-vous l’expression « Être sur son X »? C’est, en quelque sorte, d’avoir le sentiment d’être là où l’on doit être, d’avoir une vie sensée, de se sentir énergisé par les tâches que nous accomplissons et d’avoir un sentiment de compétence. Nous nous sentons ainsi bien dans notre tête, notre corps et notre cœur. C’est comme si tout était aligné et cohérent. Comme si la vie nous permettait d’être qui nous sommes vraiment. Le vivez-vous? L’avez-vous déjà vécu? Ou cherchez-vous à le vivre?

 

Révélation ici : j’ai l’impression que mon « X » m’a toujours échappé, comme un papillon qui ne veut pas se faire attraper. Suis-je heureuse au travail? Oui! Est-ce que j’aime les tâches que j’ai à accomplir? Oui! Ai-je une équipe de travail absolument formidable? Ho que oui! Est-ce que je me sens compétente? Oui!

 

Alors, pourquoi ai-je toujours l’impression que mon « X » me fuit? Comme si je le voyais, comme si je le sentais si proche, mais que je n’arrivais jamais à réellement l’attraper. Pourtant, je mets tout en place pour y arriver : formation continue, superbe équipe, organisme innovant et, avant tout, je sais que ma profession correspond à mes valeurs, intérêts et aptitudes. Suis-je seule à me demander si je suis extraterrestre, trop exigeante ou encore, « pas vite vite »?

 

C’est quoi, ce X? Existe-t-il vraiment?

Oui, je crois qu’il existe, mais qu’il n’est toutefois pas fixe. L’humain évolue en continu, et avec cette évolution vient des intérêts, des besoins, des compétences, des valeurs et des aptitudes en constant changement. Si l’humain progresse, nécessairement son X aussi. Puis, peut-être n’y a-t-il pas qu’un seul X par personne et que ceux-ci peuvent varier en grosseur, en couleur, en police d’écriture et ainsi de suite.

 

Quelle est la formule gagnante pour atteindre son X?

En tant que conseillère en développement professionnel, je le dis et je le répète : la clé pour savoir où se diriger, c’est de bien se connaître. Bonne nouvelle, des conseillers comme mes collègues et moi sommes là pour vous guider dans vos réflexions. On est des copilotes de course!

 

Comment savoir si l’on est sur son X?

Vous vous levez en étant heureux et fier d’aller travailler, avec la conviction que votre emploi a du sens pour vous, qu’il correspond à vos valeurs, à vos intérêts et vous ressentez un sentiment de vitalité? Ce sont d’excellents indicateurs!

 

Malgré toutes ces belles réponses, la question persiste tout de même : pourquoi ai-je l’impression que mon X me fuit?

 

Avec du recul, je crois mieux comprendre. Étant une personne qui aime apprendre et se développer, je réalise que mon X ne me fuit pas, mais qu’il est constamment en mouvement et qu’il me permet de progresser. Mon X n’est donc pas un papillon qui se sauve, mais un papillon avec qui je m’amuse, un papillon qui m’amène à découvrir de nouveaux horizons.

 

Peut-être que, dans une société de performance et de bonheur à tout prix, vous trouviez lourde, voire écrasante, l’idée de chercher son X? Comme s’il n’y avait qu’un seul X par personne, et qu’il était essentiel de l’atteindre. Je vous comprends! Peut-être pourrions-nous voir le concept non pas dans une optique de bien-être à tout prix, mais plutôt dans une perspective de réellement bien se connaître. Bien se connaître, oui, mais aussi comprendre et s’assurer de vivre en cohérence avec ses besoins et ses valeurs, c’est ça, à mon avis, être sur son X!

 

Mon X et ton X seront toujours en mouvement, parce que nous sommes des êtres humains qui changent, qui évoluent, qui apprennent et progressent, qui essaient, qui reculent, qui arrêtent, qui recommencent et qui s’adaptent! Dans un monde parfaitement imparfait.

 

Et vous, quelle est votre histoire avec votre/vos X?

 

 

 

Mélanie Durocher

Conseillère en développement professionnel

450 771-4500, poste 249

[email protected]

www.espacecarriere.org

 

 

©2022 Espace carrière. Tous droits réservés. Voyou — Performance créative | Agence de publicité