Entrepreneuriat collectif : S’offrir le cadeau d’une économie au service des gens

L’année tire à sa fin et ce serait un euphémisme d’affirmer que le marché de l’emploi et l’économie québécoise ont dû se réinventer! Saurons-nous tirer du positif de ces bouleversements pour créer du bon et du beau? Chez Espace carrière, on y croit et on y travaille en accompagnant les maskoutains dans leurs projets professionnels, scolaires et entrepreneuriaux. D’ailleurs, connaissez-vous l’économie sociale? Complémentaires à l’entreprise privée traditionnelle, à l’administration publique et au réseau communautaire, les entreprises en économie sociale font partie de la solution en choisissant d’orienter leur mission et leurs services afin de répondre collectivement aux défis communs.

L’économie; une richesse collective

Sous forme de coopératives, d’organismes sans but lucratif, d’entreprises d’insertion et de mutuelles, l’économie sociale c’est 11 200 entreprises collectives, qui cumulent ensemble un chiffre d’affaires de 47,8 milliards de dollars et emploient près de 220 000 personnes selon le Chantier d’économie sociale du Québec. Fortes de sa gestion inclusive, démocratique et innovante, elles se différentient par le contrôle collectif de sa gouvernance, sa pérennité dans le temps et ses impacts positifs sur la vitalité économique, sociale et culturelle des communautés. Ce sont plus de 13 millions de membres au Québec et environ 90 000 administrateurs bénévoles dont chaque voix a le même poids au conseil. Fait intéressant; il y a autant d’hommes que de femmes; jeunes et moins jeunes qui participent à la gouvernance des entreprises d’économie sociale.

Enrichissant notre paysage économique depuis des décennies, la notoriété de plusieurs d’entre elles n’est plus à faire! On pense aux coopératives les plus connues comme Desjardins, Agropur, Coop Comax, etc. Modèle d’affaires qui se prête à tous les secteurs d’activités, l’économie sociale occupe une place de choix dans le domaine agroalimentaire. Saviez-vous que notre assiette est composée de plus de 70% d’aliments provenant de coopératives québécoises?

Mettre l’économie sociale sous le sapin

Pour identifier plus facilement les entreprises d’économie sociale, on demande au père Noël de nous offrir un logo distinctif pour la nouvelle année! D’ici là, on consulte le répertoire d’entreprises sur le site du Chantier de l’économie sociale. Et on cherche le logo Produit/Aliment du Québec qui garantit que le produit est entièrement québécois ou est composé d’un minimum de 85% d’ingrédients d’ici.

En tant que consommateurs, profitons des belles initiatives ayant vu le jour durant la pandémie. Localement, on pense aux certificats Nos restos en cadeaux et à Boutique Maskoutaine.com; une nouvelle plateforme d’achats en ligne qui détaille les produits de la région. Sans oublier les traditionnels, mais indémodables certificats-cadeaux du Centre-Ville de Saint-Hyacinthe.

En tant qu’employeur, il est aussi possible de soutenir l’économie sociale par la mise en place d’une politique d’achat local. C’est le pari qu’a fait Espace carrière depuis de nombreuses années. La nouveauté? Choisir des entreprises qui ont la fibre verte et qui optent pour la réduction de leurs déchets. Deuxième souhait sur ma liste pour le père Noël : Que nos gouvernements donnent l’exemple en adoptant une politique d’achat local et plus écoresponsable pour l’approvisionnement des biens publics.

Entreprendre une carrière au service des gens

En tant qu’entrepreneurs en herbe ou aguerris, avez-vous envisagé l’économie sociale pour votre projet d’affaires? De nombreuses ressources existent; que ce soit pour le prédémarrage d’entreprise accompagné d’Espace carrière et de l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe. Pour le lancement et le financement, on pense à Saint-Hyacinthe Technopole et à la MRC des Maskoutains qui octroie une subvention pour l’économie sociale et du microcrédit. Votre entreprise est déjà au service des gens? Faites-la rayonner en rejoignant le réseau du Chantier de l’économie sociale. Ensemble, faisons-nous le cadeau d’une économie québécoise plus verte et au service des gens.

Annabelle T.Palardy
Agente Place aux jeunes Les Maskoutains
Conseillère en développement professionnel
450 771-4500, poste 251
[email protected]

©2021 Espace carrière. Tous droits réservés. Voyou — Performance créative | Agence de publicité